Rencontres en terres chilotes

Après quelques jours passés à Santiago et Valparaiso, nous avons quitté les sentiers touristiques pour nous rendre au Sud du Chili, sur l’île de Chiloé. Et rien de tel qu’une virée en campagne pour s’imprégner complètement des us et coutumes des habitants chilotes.

Une famille de paysans nous a accueilli pendant une semaine dans une grande maison en bois traditionnelle chauffée par plusieurs poêles. Trois générations se partagent cette habitation et l’essentiel de la vie de la maison se passe en cuisine ! Ce qui n’était pas pour nous déplaire !

poele
Malgré le temps pluvieux, nous avons participé aux travaux agricoles. Nous avons planté des framboisiers et préparé le sol d’une parcelle qui accueillera un futur verger avec Gicella, une jeune agricultrice d’une trentaine d’années. Nous avons aussi planté des arbustes natifs de l’île pour délimiter différents secteurs sur la ferme.

Gicella travaille au quotidien avec sa sœur Andréa. Elles ont pour projet de diversifier leurs activités et d’accueillir des touristes sur la ferme. Elles ont déjà ouvert un petit restaurant familial et souhaitent maintenant pouvoir loger les visiteurs.

La ferme ne manque pas de ressources et tout le monde trouve sa part de travail chaque jour. Les parents s’occupent de nourrir la basse-cour et de conduire les ruminants aux pâtures.

poules

vaches

chevre

Nous sommes arrivés en pleine période d’agnelage et avons aussi accompagné le père de famille qui assure le bon déroulement des mises-bas.

agneau

Et entre-temps, on s’affaire dans le potager et sous les serres.

potage

Et quand le ciel s’assombrit de trop, tout le monde se rassemble au coin du feu et file la laine.

travail-au-file-de-laine

Dégustation de sushis à Tsukiji
Les spécialités de Kyoto