Un regard sur l'agriculture thaïlandaise : six mois d'exploration

Récemment diplômé d'un master en agronomie, Thomas Queuniet s'est donné pour objectif de partir six mois en Thaïlande pour rencontrer les agriculteurs et découvrir leurs pratiques. Ce projet lui permet de développer et maintenir ses compétences, mais surtout de réaliser une expérience humaine forte et enrichissante.

Thomas s'est fixé les objectifs professionnels suivants :

  • Découvrir de nouvelles cultures (riz, café, canne) et élevages (insectes)

  • S'enrichir d'expériences agricoles pratiques de terrain agricole biologique principalement

  • Découvrir le point de vue d'un autre pays que la France sur la durabilité agricole

  • Monter en compétences en développement web en créant un site dédié au projet

  • Mener à bien la gestion du projet (organisation, recherche de partenaires)

Image Portrait Thomas Queuniet

De retour en France, le contrat est rempli et Thomas ne manque pas une occasion de partager cette expérience de vie fabuleuse !

Son site Un regard sur l'agriculture thaïlandaise offre la possibilité de consulter une série d'articles et de ressources sur l'agriculture thaïlandaise.

La Thaïlande est un des plus grands exportateurs de riz. Entre la riziculture quasi traditionnelle et la riziculture plus moderne, issue de la révolution verte, le pays laisse place à une agriculture à plusieurs vitesses. Le manioc, la canne à sucre et l'horticulture (orchidées) ont aussi trouvé leur place sur les terres thaïlandaises. La Thaïlande est aussi l'un des premiers exportateurs des produits de la mer transformés et le troisième pour le caoutchouc.

Thomas s'est aussi attardé sur la cuisine thaïlandaise, dont la réputation dépasse les frontières. Un bref tour dans les assiettes thaïs s'illustre par la présence d'insectes (source de protéines et de calcium importante pour un coût énergétique de production bas), de fruits "pas mûrs", de piments et d'autres ingrédients comme le gingembre, la citronnelle et la bergamote.

Publié le