Et oh, et oh, on arrête le boulot !

Comment quitter son boulot ? Quelles démarches engager auprès de son employeur ? Plusieurs possibilités existent.

Le cas le plus simple

Votre contrat prend fin. Parfait ! Vous terminer votre mission et pouvez l'esprit libre vous consacrer à votre projet.

En cas de CDI

Plusieurs solutions sont possibles. Un pré-requis : Voulez-vous retrouver votre emploi à votre retour ?

OUI

  • Le congé sabbatique : Félicitations ! Vous avez travaillé suffisamment longtemps pour pouvoir bénéficier de ce droit ! Il faut avoir réalisé au moins 36 mois consécutifs dans une entreprise ou avoir 6 ans d'ancienneté. La durée du congé s'étend de 6 à 11 mois. Le contrat de travail est suspendu sur cette période.
  • La mise en disponibilité : Elle est l'équivalent du congé sabbatique pour les fonctionnaires. Elle est accordée sur demande pour motif exceptionnel.
  • Le congé sans solde : Cette démarche n'est pas réglementée. La durée du congé est donc à voir avec son employeur.

NON

  • La rupture conventionnelle : Un accord est à trouver entre l'employeur et le salarié. Puis une convention de rupture est signée entre les 2 partis. Le + : La rupture conventionnelle donne lieu à une indemnité chômage !
  • La démission : Le salarié prévient son employeur en lui adressant un courrier en recommandé avec accusé de réception et réalise une période de pré-avis dont la durée dépend de la convention collective. C'est la solution la plus simple mais elle ne donne pas accès aux allocations chômage.

Notre choix Nous avons du démissioner car nous avions peu d'ancienneté. Il nous faudra donc retrouver un travail à notre retour !

Publié le