Dessine-moi un mouton

Après avoir passé un mois dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, nous avons pris un vol interne pour atterrir à Christchurch, une ville détruite par un important tremblement de terre il y a trois ans. Nous y avons retrouvé un couple de kiwis chez qui nous allons passer quelques jours.

Nous avons rejoint leur maison à Akaroa, un petit village situé sur une péninsule, à une heure de la ville. Après de la route très plate, nous avons sillonné les collines et avons découvert à nouveau des paysages saisissants, où se mêlent mer, collines et neige ! L'hiver commence ...

Akaroa coté mer

Akaroa coté terre

Ken et Jeanette vivaient à Christchurch depuis de nombreuses années. Ken a tout d'abord travaillé comme chercheur en agriculture avant de s'apercevoir que ce qui l'animait vraiment était de conduire un troupeau de brebis. Ils ont alors cherché à acquérir des terres et se sont installés à Akaroa. Au fur et à mesure, la ferme s'est agrandie et Ken est à présent propriétaire de 80 hectares et est devenu sélectionneur de brebis de race Perendale. Le troupeau est constitué de 1000 brebis conduites au pâturage avec des rotations sur plusieurs paddocks.

Une brebis de race Perendale

Dans les années 1930, les deux races prédominantes de moutons étaient la Romney et l'Angus. Avec le temps, le taux de fertilité de la race Romney a décliné et les producteurs se sont plaints d'un manque d'adaptation à certaines conditions. Ils ont alors cherché à croiser cette race avec la race Cheviot. C'est ainsi que la race Perendale est apparue en mémoire au professeur Geffrey Peren qui a encouragé ce type de croisements.

Les brebis de race Perendale présentent l'avantage de s'adapter à des conditions climatiques assez rudes. Ce sont aussi des animaux rustiques qui présentent des facilités à l'agnelage et un fort caractère maternel. Les éleveurs parlent d'"easy-care breed".

Un troupeau de race Perendale

En juin, il y a peu de travaux sur la ferme, les agnelages ayant lieu début septembre. Les brebis pâturent et nous devons juste nous assurer que la pousse de l'herbe est suffisante. Dès notre premier jour à la ferme, nous sommes partis avec Ken et avons assisté à une belle démonstration de conduite du troupeau avec deux chiens de troupeau, cousins du traditionnel Border Colley.

Les deux chiens nommés

Ken en son chien

Nous avons aussi jeté un oeil à la petite bergerie où se déroule la tonte trois fois par an. La laine de ces brebis est de bonne qualité et les fibres sont souples et suffisamment espacées pour laisser l'air passer et ainsi assurer une bonne isolation.

De la laine de moutons Perendale

De la laine dans les mains de Ken

Pour se remettre d'une bonne balade en plein air, nous avons eu un magnifique dîner. Ken nous a préparé un "roasted lamb" ou agneau rôti.

Roasted lamb

Il s'agit du repas néozélandais par excellence que l'on a dégusté avec de petits légumes cuits au four et un bon verre de pinot noir de Martinborough, un secteur viticole près de Wellington que l'on avait visité avec nos amis en tandem !

Balade à Martinborough

Publié le
  • Echanger par l'image

    Derrière l'objectif, nos regards et visions captées aux quatre coins du monde sont exposés. A chacun son interprétation des photographies qui illustreront chaque étape de notre voyage.

    Publié le
  • Dessine-moi un mouton

    Premiers pas sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Destination : Akaroa chez un sélectionneur de brebis de race Perendale.

    Publié le